b

« Rien que par son nom, Maman Prout…nous fait déjà sourire et nous transmet sa bonne humeur des bons jours d’été.  A travers son blog, elle nous raconte sa vie de maman, ses coups de gueules, ses envies, ses découvertes…afin de figer l’instant pour ne pas oublier. C’est une femme qui s’assume de plus en plus et qui se surprend à être heureuse sans un homme…
Et pour notre plus grand plaisir, elle se confie  à Pepahart ».

fiche-maman-prout-web

1. Qui se cache derrière Maman Prout ?
Maman Prout dit « Marion », c’est la maman solo de Zébulon (pétillante petite fille de presque 7 ans) et d’Ouistiti (espiègle petit garçon de 2 ans et demi) fan de robes rockabilly et dompteuse de minimonstres en crèche!
2. Qu’avez-vous appris en créant votre blog ?
J’ai découvert la blogosphère, un univers tout aussi magique qu’impitoyable: des partenaires en or, des trouvailles que j’utilise au quotidien, des amies blogueuses et une communauté d’anonymes qui me fait mourir de rire…
3. Votre première réalisation de DIY : réussite ou échec ?
Je suis pas très douée en DIY, j’ai des doigts en knackis! C’est plutôt les enfants qui font et moi qui supervisent… Je crois que le premier, c’était de la peinture végétale: le rendu était magnifique.
4. Pour quelle raison le souvenir est-il une chose si importante à vos yeux ?
Le souvenir? C’est quelque chose que je ne perdrai jamais! Je préfère m’attacher aux instants de ma vie qu’aux biens matériels. Le sourire d’une première fois, le bonheur d’un moment de partage, c’est çà qui est le plus précieux.
5. Une fois que vos loulous sont au lit, votre rituel du soir ?
Déplier mon BZ dans le salon pour enfin me poser un peu…enfin sauf si Ouistiti tente 1, 2, 3, 15 « je veux dormir dans le lit de maman ». Après j’allume le PC et généralement, c’est là que je laisse mes doigts s’évader sur le clavier.
6. Au réveil, vous êtes plutôt quel stroumph ?
Schtroumpf speedy gonzales! Je suis du matin, et opérationnelle dès le premier oeil ouvert.
7. J’ai trouvé dans un de vos article le prénom d’un homme qui m’a fait sourire : David. Vous pouvez m’en dire plus ?
Ah David, une histoire chaotique entre mon vélo et moi… Je l’aimais d’amour, lui aussi, mais on a finit par se lasser. Une histoire de fesses. Mais je lui ai promis de remonter dessus d’ici quelques jours pour un nouveau challenge, j’espère seulement qu’il voudra encore de moi!
8. En tant que maman solo, quelle est la chose que vous aimez le plus ? Et que vous ne changerez pour rien au monde ?
Mes maximonstres évidemment. Notre vie à 3 je l’aime, on a trouvé un équilibre, on se débrouille plutôt pas mal. Même si j’aimerai retrouver l’amour, j’imagine déjà çà chacun chez soi. J’aime trop encore notre cocoon rien qu’à trois, avec nos rituels un peu loufoques mais qui fait tellement grandir nos liens.
9. La pantoufle de verre s’est cassée, que conseillez-vous aux mamans qui se retrouvent face à elles même ?
Lâcher du lest et ne pas se mettre la pression. Nous les mamans solos, on fait comme on peut, avec les moyens du bord. Alors pas trop de prises de tête, il faut vivre chaque instant et profiter des petits bonheurs du quotidien.
10. Quel était votre rêve quand vous étiez enfants ?
Je voulais être pédiatre, puis après, sage-femme! Les bébés, ça m’a toujours poursuivi…
11. Qu’est-ce qui vous fait le plus sourire ?
Mes 2 amours qui font les clowns pour me redonner le sourire quand je suis très fatiguée…ils sont très ingénieux!
12. Quel genre de femme êtes-vous ?
Une femme avec beaucoup d’empathie, un p’tit grain de folie et qui cherche le bonheur partout où qu’il soit, même dans les choses les plus infimes…
13. Vous avez travaillé auprès de jeunes handicapés, comment avez-vous géré vos émotions ?
J’ai très vite « oublié » le handicap, des personnes comme les autres avec une particularité qui les rend uniques, en fait, rien de compliquer à gérer, j’ai adoré cette expérience, ça m’a beaucoup appris humainement parlant.
14. Donnez-moi votre recette de la bonne humeur ?
Le brownie de ma maman, mon Ouistiti qui danse cul nu à 7h du matin, mon Zébulon qui me ramène un petit coeur découpé parce que « je suis la meilleure maman du monde »…simple non?
15. Une astuce pour calmer les pleures d’un bébé ?
L’écharpe de portage, les bébés se calment toujours bien serrés tout contre le coeur de leur maman! Et si elle chantonne doucement, c’est encore mieux…
16. Quel rêve aimeriez-vous réaliser ?
Voyager avec mes maximonstres: peu importe où, juste faire de belles rencontres, découvrir des choses inédites, vivre et partager des expériences uniques!
17. Quel élément déclencheur vous a poussé à vous by-passé ? Une réforme alimentaire n’aurait-elle pas suffit à faire envoler tous vos kilos ?
Je suis obèse depuis toujours, j’ai dû réfléchir tellement pour me rendre compte de ma maladie, que seule, j’étais impuissante pour réussir à me soigner. Il n’y a pas eu un déclic, juste un cheminement qui a pris plusieurs années, afin d’être prête dans ma tête. Malheureusement, quand on a été au régime toute sa vie, que ça n’a été qu’une suite d’échecs, on finit toujours se rendre compte que ce n’est pas la solution.
18. A quand un vrai livre de Maman Prout ?
Vous voulez un secret ? Pour très bientôt…
19. Citez-moi 3 adjectifs pour qualifier la femme Rockabilly ?
Glamour, sexy, conquérante!
20. En référence à votre rubrique, si vous étiez l’histoire d’un soir, vous seriez laquelle ?
Quelle question difficile!!! Je ne sais pas du tout: et vous, dans quelle histoire du soir me définiriez vous ?

Pepahart :  » L’histoire d’une jeune femme qui n’a pas peur d’avancer sans un homme et de se sentir belle dans ses robes rockabilly… »

 

Retrouvez-la sur Maman Prout

EDIT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Publier des commentaires