Pourquoi mon enfant fait pipi au lit ?

Le phénomène « pipi au lit » peut engendrer diverses réactions chez les parents. Si d’autres vont s’alarmer, d’autres vont s’irriter, d’autres encore vont le banaliser. Bien que ce soit courant, vous devez toujours savoir pourquoi votre enfant fait pipi au lit. Au fur et à mesure qu’il grandit, ce phénomène doit tendre à disparaître. Autrement, vous devez prendre certaines précautions.

Pipi au lit ou énurésie

 

L’énurésie n’est que le terme médical utilisé pour désigner le phénomène de pipi au lit. On parle d’énurésie lorsqu’un enfant, qui est déjà en âge d’être propre, mouille encore son lit de manière à la fois inconsciente et involontaire. L’énurésie nocturne traduit donc une émission incontrôlable d’urine pendant la nuit. L’enfant ne se rend pas compte qu’il fait pipi au lit, et ce, non seulement la nuit, cela peut aussi se produire pendant une sieste.

Cette affection est associée à un trouble de l’apprentissage de la maîtrise de la vessie. De manière générale, les enfants doivent déjà maîtriser les contractions de leur vessie vers l’âge de cinq ans. À cet âge, le contrôle de la vessie le jour est déjà acquis. Pour la maîtriser la nuit, il leur faut plusieurs mois, voire quelques années chez certains.

Quel type d’énurésie ?

 

Votre enfant souffre d’ « énurésie primaire » s’il n’a jamais été propre. Il a une « énurésie secondaire » s’il a déjà eu des nuits sèches et a fait une régression en refaisant pipi au lit. Cette forme représente environ 30 % des cas du phénomène de pipi au lit.

Également, si l’énurésie de votre bambin est liée à d’autres troubles le jour, elle est dite « non isolée ». Si c’est le cas de votre enfant, il peut souffrir d’incontinence, de fuite, de constipation… Par contre, si elle n’est liée à aucun trouble, elle est dite « isolée ». Dans ce cas-là, l’énurésie n’est pas une maladie, c’est tout simplement un symptôme qui, le plus souvent, disparaît de lui-même.

Les différentes raisons pour lesquelles votre enfant fait pipi au lit

 

Différentes raisons peuvent expliquer pourquoi votre enfant fait encore pipi au lit.

  • Il est possible que l’énurésie soit associée aux antécédents parentaux. Si vous ou votre conjoint avez du mal à garder votre lit propre la nuit pendant votre enfance, il y a plus de chance que votre enfant peine aussi à contrôler sa vie pendant la nuit. Si vous avez tous les deux souffert de troubles similaires, votre petit a 77 % de probabilités d’en être affecté aussi.
  • Votre bambin peut encore faire pipi au lit car il souffre d’une difficulté à se réveiller ou encore d’une diminution de la sécrétion nocturne d’ADH. Dans le premier cas, il a un sommeil tellement profond, ce qui l’empêche de se réveiller même avec des envies pressantes d’uriner. Quant au second cas, il s’agit d’une hormone antidiurétique qui, si elle est bien sécrétée, permet d’éviter les fuites nocturnes.
  • Votre enfant peut aussi mouiller son lit pendant la nuit parce qu’il a peur de se lever seul. Il a peur d’aller aux toilettes dans le noir. Dans d’autres cas, il peut rêver en train de se rendre aux toilettes, alors qu’il a fait pipi au lit.
  • Pour les cas d’énurésie secondaire, ils sont principalement associés à des troubles psycho-affectifs. Votre petit peut refaire pipi suite à un événement qui peut générer du stress chez lui. C’est le cas de l’arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère, d’un divorce, d’un changement d’école, d’un déménagement, etc.
  • Dans de rares cas, les fuites urinaires de votre chérubin peuvent s’expliquer par la présence de malformations de l’appareil urinaire ou de problèmes neurologiques.

Il faut noter que vous ne devez jamais faire subir de pressions à votre enfant pour qu’il soit propre très tôt. Certes, il va apprendre à se retenir, mais à force, il ne va pas pouvoir faire pipi correctement. Sa vessie ne sera pas complètement vidée.

Le traitement et les conséquences d’une énurésie nocturne

 

En pédopsychiatrie, l’énurésie nocturne reste normale chez des enfants de moins de 7 ans. Si votre enfant a déjà plus de 6 ans et qu’il mouille encore son lit, sachez que ce n’est pas très alarmant. Vous devez garder votre calme et avoir de la patience. En revanche, si votre petit a une énurésie secondaire, vous devez voir un pédiatre pour vérifier s’il ne souffre pas d’un quelconque trouble urinaire.

C’est à partir de l’âge de 11 ans que le pipi au lit requiert une prise en charge en psychothérapie. Même s’il ne fait pas encore cet âge, mais que l’énurésie constitue pour lui une gêne ou un handicap dans la vie quotidienne, vous pouvez également consulter un médecin. En effet, il arrive que certains enfants vivent mal cette affection et finissent par se refermer sur eux-mêmes. Ils vont éviter d’aller dormir chez des copains ou de partir en colonie de vacances…

Même si ce sont généralement les jeunes enfants qui sont affectés par ce manque de maîtrise mictionnelle, l’énurésie peut persister jusqu’à l’adolescence. Sans traitement adapté, elle peut persister même jusqu’à l’âge adulte. Quand l’énurésie est diagnostiquée et traitée correctement, l’enfant peut en guérir.

Donc, ne tardez pas à consulter un médecin généraliste ou un pédiatre quand votre bambin mouille régulièrement ses draps ou ses couches (tout en sachant qu’un petit accident peut toujours se produire !). Penseriez-vous peut-être que votre enfant est en bonne santé et que ce n’est pas utile d’aller voir un médecin, mais cela peut entraîner des conséquences essentiellement psychologiques, il peut :

  • avoir peur d’être réprimandé le matin
  • avoir une honte par rapport à ses copains
  • avoir des troubles du comportement
  • perdre en estime de soi
  • développer un sentiment de culpabilité, d’anxiété, d’humiliation et d’isolement…

Quelques conseils pour aider votre enfant à avoir des nuits sèches

 

Pour que votre enfant puisse apprendre à garder son lit propre pendant la nuit, vous devez l’aider :

  • Ne le culpabilisez pas car vous savez déjà qu’il ne le fait pas exprès. À la place, responsabilisez-le tout en le mettant en confiance et en lui montrant que c’est sa réussite dans l’acquisition de la propreté qui est le plus important pour vous. Vous pouvez par exemple refaire son lit ensemble, changer ses draps ou les passer à la machine à laver.
  • Ne parlez de son énurésie nocturne devant des personnes n’appartenant pas à votre cercle familial pour éviter qu’il ne ressente de la honte. De même, évitez d’en parler en sa présence.
  • Ne le punissez pas car cela pourrait davantage aggraver son trouble. D’après une étude italienne réalisée en 2016, quand les enfants sont réprimandés, l’énurésie diminuait seulement de 40,7 % contre 59,2 % chez les enfants qui n’ont pas été punis.
  • Arrangez-vous pour que votre enfant boive davantage le matin que le soir après le goûter. Évitez les boissons gazeuses, calciques (lait) et salées, notamment vers la fin de journée. Cela amplifie le trouble.
  • Encouragez-le à se rendre aux toilettes pendant la journée. Des fois, il peut se retenir pendant la journée lorsqu’il est trop occupé à jouer. Aussi, invitez-le à faire pipi avant de dormir, faites-en un rituel tous les soirs.
  • S’il a peur d’aller seul aux toilettes pendant la nuit, installez des veilleuses dans le couloir et facilitez l’accès aux toilettes pour l’encourager. Ainsi, il ne sera pas obligé de vous réveiller en pleine nuit.
  • N’utilisez pas les couches la nuit. S’il souffre encore d’énurésie et qu’il doit par exemple dormir chez des amis, vous pouvez utiliser des culottes jetables.
  • Protégez son matelas avec une alèse. Sinon, vous pouvez opter pour des draps-housses plastifiés.
  • Accompagnez-le tout au long du processus de guérison. Soyez fière de tous ses efforts, même si ce n’est qu’une nuit sèche. Dans ce sens, vous pouvez tenir un calendrier ou un cahier mictionnel. Vous allez y noter ensemble les jours secs et les jours humides. Cela va davantage l’inciter à faire plus de progrès, car il va voir que toutes les dispositions que vous avez prises ont porté leurs fruits.

 

Enfants

INSCRIS TOI à NOTRE NEWSLETTER

tu recevras nos nouvelles toutes fraîches

J’accepte de recevoir toutes les nouvelles de pepahart par e-mail